Le football pour les nuls

Par Amélie Delobel

Bonjour!

Après avoir discuté de notre sport national, le hockey, lors du premier article de cette série, je reviens cette fois-ci avec une autre discipline sportive bien connue: le football.

Les ligues et les alignements des équipes

Le Metlife Stadium, domicile des Jets et des Giants de New York.
Crédit Photo : Amélie Delobel

Il existe deux grandes ligues de football en Amérique du Nord, soit la Ligue canadienne de football (LCF) et la Ligue nationale de football (NFL).

La NFL comprend 32 formations basées aux États-Unis alors que du côté de la LCF, on parle d’une ligue formée de neuf équipes, toutes situées au Canada.

Dans la LCF, un total de 46 joueurs fait partie d’une équipe, dont 42 actifs par rencontre. Chez nos voisins du sud, on parle plutôt d’un alignement de maximum 53 joueurs, mais seulement 46 peuvent jouer chaque partie.

Quelques principes de base

Un match opposant le Rouge et Or de l’Université Laval (Québec) au Vert et Or de l’Université de Sherbrooke.

Au hockey, l’objectif principal est de faire plus de buts que l’équipe adverse pour gagner la partie. Au football, il faut aussi inscrire plus de points que son adversaire.

Ce qui vaut le plus de points au football est un touché qui vaut pour 6 points. Après un touché, l’équipe tente une transformation (le botteur doit envoyer le ballon entre les deux poteaux jaunes) qui vaut pour 1 point, pour un grand total de 7 points.

Pour inscrire le touché, le joueur doit se rendre dans la zone des buts avec le ballon dans les mains. Dans la NFL, chaque équipe à quatre essais pour franchir chaque fois une distance de 10 verges jusqu’à la zone des buts.

Dans la LCF, les formations ont seulement trois essais pour franchir la même distance. Si une équipe ne parvient pas à marquer un touché, elle peut décider d’envoyer le ballon à l’équipe adverse (un botté de dégagement) ou tenter un placement.

Si le placement, réalisé par le botteur, est réussi, l’équipe récolte 3 points. Si le placement est manqué, cela vaut zéro point dans la NFL alors que dans la LCF, l’équipe a tout de même un point d’ajouté à son pointage.

Le livre des règlements

L’entrée des Jets de New York sur le terrain du Metlife Stadium.
Crédit photo : Amélie Delobel

Comme dans tous sports, il y a des règles de base à suivre au football. Si ces règles ne sont pas respectées, des pénalités sont décernées et selon les infractions commises, l’équipe du joueur fautif doit reculer de 5, 10 ou 15 verges!

Parmi les infractions de 5 verges, on retrouve le hors-jeu, le retard de jeu (l’équipe a 40 secondes pour débuter une séquence dans la NFL et 20 secondes dans la LCF) ou formation illégale.

En ayant retenu illégalement un adversaire, avoir causé de l’interférence (aussi appelée obstruction) lors d’une passe ou effectué un bloc dans le dos, un joueur (et donc son équipe) se méritera une pénalité de 10 verges.

Parmi les pénalités de 15 verges, il y a la faute personnelle (personal foul), soit avoir eu un comportement répréhensible, avoir plaqué un adversaire avec son masque et avoir plaqué un adversaire par le col.

Les séries et le Super Bowl

Comme pour tous les sports, l’objectif ultime est bien sûr de reporter le dernier match de la saison. Dans le cas du football américain (NFL), il s’agit du mythique Super Bowl.

Pour s’y rendre, il faut d’abord se classer pour les séries éliminatoires. Parmi les 32 formations, 12 se qualifient pour les éliminatoires.

Par la suite, selon le classement, trois matchs sont joués (match wild card, match de division et match de conférence) avant d’atteindre le Super Bowl. Contrairement au hockey, il n’y a qu’un seul match par série au football et non un format 4 de 7.

Le Super Bowl, ce championnat qui est suivi par des millions de personnes un peu partout dans le monde, couronne l’équipe championne de la saison. L’an dernier (2020), ce sont les Chiefs de Kansas City, avec dans l’alignement le Québécois Laurent Duvernay-Tardif, qui ont remporté les grands honneurs. Il s’agissait d’ailleurs du premier Québécois de l’histoire à mettre la main sur le trophée Vince Lombardi.

C’est un peu le même principe dans les différentes ligues collégiales, universitaires et professionnelles. Au niveau de la Ligue canadienne de football (LCF) où évoluent entre autres les Alouettes de Montréal, le championnat de fin de saison est la Coupe Grey.

Et voilà! C’est plus clair maintenant?


Amélie Delobel

Plus jeune, Amélie rêvait d’être journaliste sportive. C’est pourquoi elle lancé, dès l’âge de 13 ans, son blogue sur le Grand Club, une plateforme du RDS.ca, où elle réalisait des entrevues avec des sportifs de haut niveau. Son parcours s’est poursuivi pour ParlonsJunior.com (2013-2016), où elle a couvert le Phoenix de Sherbrooke et les Remparts de Québec. Elle également été la voix des Dynamiques du Cégep de Sainte-Foy (au niveau collégial) de 2016 à 2020.

Amélie est aussi derrière le podcast Athlètes-Entrepreneurs, qui lui permet de rejoindre ses deux grandes passions, soit le sport et l’entrepreneuriat.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s