[COLLABORATION] « Ton monde après la pandémie, il va ressembler à quoi? »

Bonjour tout le monde!

J’ai récemment entendu cette question dans une story sur Instagram de l’animatrice/humoriste/comédienne québécoise Ève Côté: « Ton monde après la pandémie, il va ressembler à quoi? »

Tout de suite, j’ai eu envie de lancer la question à mon groupe de collaborateurs pour avoir des perspectives différentes.

Voici donc leurs réponses (et la mienne)!!!

Isabelle – Les petites jasettes/ La jardinière ordinaire

La pandémie qui préoccupe la planète entière en ce moment finira bien par s’essouffler, comme toutes celles qui ont traversé l’Histoire depuis des milliers d’années. Nos vies ont changé, évidemment. Mais qu’en sera-t-il une fois que ce sera terminé?

Personnellement, ma vie quotidienne a retrouvé ses couleurs normales; je vois mes proches, je sors sans crainte, j’ai recommencé à embrasser mes parents… Après avoir très mal vécu la période de confinement, j’ai résolu de profiter de la vie et de renouer avec les plaisirs d’avant. Donc, sur ce point, je suis déjà dans l’après-pandémie. Et je goûte ce retour à la quasi-normalité au plus haut point! Bien sûr, quelques changements sont survenus; ainsi, j’ai découvert qu’écouter de la musique en fin de soirée était beaucoup plus agréable que de me taper les bulletins de nouvelles et je compte bien conserver cette nouvelle habitude. C’est bien meilleur pour le moral!

Mon plus grand souhait? Que les gens redécouvrent le plaisir des contacts humains. Après des mois à se surveiller les uns les autres, à se dénoncer pour certains, à s’éviter par peur de la contamination, à s’abreuver d’injures sur les réseaux sociaux, il est évident que le tissu social a subi des déchirures… J’espère qu’il sera possible de le raccommoder.

J’ignore quand tout ceci prendra fin; je n’ai aucune idée de ce à quoi le monde ressemblera après la pandémie, mais je suis certaine d’une chose : mon monde à moi restera celui que j’aime. Il me sera d’autant plus précieux que je saurai le regarder d’un nouvel œil.

Web (Les petites jasettes) | Web (La jardinière ordinaire) | Facebook | Instagram

Pierre – Le blog de Pierre

Comment j’envisage mon avenir avec le déconfinement? Bon, 3 mois se sont écoulés. Mais voilà comment j’ai envisagé mon déconfinement.

En avril, en mai, je me disais : je veux reprendre les activités qui me plaisaient avant mars.

Le sport (vélo, natation, badminton, danse).

Je veux continuer de m’occuper de mon blog, je veux le poursuivre encore des mois et des mois.

Je veux me remettre à la lecture parce que j’adore ça et j’ai délaissé pendant 1 an à peu près. Avec la Covid, j’ai dû lire trois ou quatre livres. J’ai repris un peu donc, mais je veux poursuivre, je ne veux pas lâcher.

Je veux continuer de regarder des séries télé comiques et dramatiques. Je souris beaucoup, je ris beaucoup. Et en même temps, il y a des moments touchants. Et il y a parfois des leçons de vie.

Récemment, j’ai voulu changer un peu de registres. J’ai regardé des séries policières. J’ai découvert la mini-série TV « les 10 petits nègres », en trois longs épisodes. C’était une adaptation britannique très récente du roman d’Agatha Christie (peut-être le roman le plus vendu au monde, il me semble). J’ai aussi regardé Hercule Poirot : l’épisode sur Le Crime de l’Orient-Express. La façon dont c’est filmé, ça fait un peu ancien, mais il existe d’autres versions, par exemple une version plus récente, sous la forme d’un film, avec Johnny Depp. Mais voilà, peut-être que c’est moins bien cette dernière version. Au final, c’est à vous de voir. Enfin, j’ai regardé l’excellente série en 8 épisodes Unbelievable, sur Netflix.

J’ai replongé dans le registre fantastique, grâce à une vieille série fantastique de mon enfance : Charmed.

Pour revenir comme au début de l’article, sur ma vie réelle, déconnecté des technologies : J’ai adoré voir différents artistes de rock et de pop-rock ces dernières années. Des artistes connus, mais aussi des artistes locaux. Et je veux vraiment en refaire quand ce sera à nouveau autorisé.

J’avais des souhaits pour cet été : voir des copains, faire du kayak , faire de l’escalade, faire de la rando, faire du vélo, me baigner. Aller une fois au zoo.

J’en ai exaucé plusieurs! Je suis content!!

Web |

Mathieu (moi!) – La Rubrique de tout et de rien

Même si on ne sait pas quand, la vie « normale » va reprendre un jour (il y aura peut-être des différences, mais bon…).

Personnellement, ça n’a pas ÉNORMÉMENT changé ma vie. Ça a évidemment été un peu bizarre au début parce que tout le monde avait peur de tout le monde, mais depuis le début de l’été, c’est moins pire. On a sensiblement retrouvé une vie ordinaire.

En fait, j’ai juste hâte de ne plus porter de $!***&?%! de masque…

Un retour à la vie normale aura aussi quelques effets négatifs. Je ne pourrai, entre autres, plus dîner avec ma chérie chaque midi et jouer au ballon avec Penny avant de retourner (télé)travailler.

Professionnellement, c’est là que ça va sûrement changer le plus (quoique ça aurait changé quand même, mais le contexte aurait été différent)…

Mon contrat actuel se terminera fort probablement le 31 décembre (après un peu plus de 2 ans). L’année 2021 m’amènera donc probablement un nouveau contrat… à distance… Je ne sais pas comment ça va se passer de commencer quelque chose de nouveau à distance, ça risque d’être étrange…

J’aime le télétravail, mais j’ai aussi hâte d’aller travailler « en personne » et avoir une vie sociale de bureau!

Pour le reste, j’espère que les points positifs que cette situation particulière aura apportés resteront.

Isandre – La plume d’Isandre

Pour imaginer ce que mon monde pourrait être après la pandémie, je vais commencer par un état des lieux : j’ai bientôt 50 ans, 3 enfants qui ont de 18 à 23 ans, et qui essayent de prendre leur envol dans ce monde qui s’est encore compliqué. Je suis malade du cancer et diminuée par les effets secondaires des traitements depuis 2014. Ces traitements affaiblissent notamment mon système immunitaire, ce qui voulait dire que même avant le coronavirus, je devais être très vigilante en cas d’épidémie, et pour moi cela ne changera pas ensuite (gastros ou grippes peuvent aussi m’envoyer à l’hôpital). Mais j’espère avoir moins de regards usants et remarques que j’en ai actuellement lorsque je rencontre des personnes alors que je suis contrainte de porter un masque, quelque chose qui me donne encore moins envie de sortir de chez moi et de rencontrer des gens que le coronavirus, en fait..

Aujourd’hui, en ce jour de septembre 2020, je pourrais être cette Maman qui regarde avec nostalgie le nid vide et s’autorise peut-être à souffler un peu avant de faire sa crise de cinquantaine pour définir la prochaine étape de sa vie. Mais je suis plutôt cette Maman qui se demande quels cahots vont encore agiter le parcours de ses enfants cette année, et s’il faut se réjouir de leur rentrée à l’université ou se préparer à leur retour ? Alors le nid vide, ce sera pour plus tard (Mais ce n’est pas un côté désagréable de la pandémie de voir ses enfants un peu plus longtemps !). Je leur souhaite tout de même de pouvoir évoluer bientôt, après cette crise, dans un environnement plus stable, et de vivre beaucoup moins chez leurs parents parce que ce n’est quand même pas de leur âge. Et puis dans tout ça, ma crise de la cinquantaine, elle s’annonce quand même !

Une chose qui est certaine, c’est qu’au travers de ces périodes, les livres, l’écriture et le blogging continueront à me tenir compagnie. Des activités qui ont l’avantage de pouvoir être réalisées de chez soi, de se reposer du monde, mais en évitant de s’y fermer !

Web | Facebook | Instagram

Et toi, « Ton monde après la pandémie, il va ressembler à quoi? »

MT

Une réflexion sur “[COLLABORATION] « Ton monde après la pandémie, il va ressembler à quoi? »

  1. A reblogué ceci sur La plume d'Isandreet a ajouté:
    Une nouvelle participation à un article collaboratif sur la Rubrique de Tout et de Rien ! Mathieu a demandé aux collaborateurs réguliers de la Rubrique à quoi nous pensions que ressemblerait notre petit monde personnel après la pandémie. Bien que cela ne soit pas si facile de se projeter, j’ai tenté de lui répondre, et en quelques lignes, article collaboratif oblige ! Un exercice qui m’a obligée à aller à mes préoccupations et questionnements du moment en fait et qui a donné des réponses plutôt diverses d’un blogueur à l’autre, avec aussi les bonheurs d’avant la pandémie que nous comptons garder pendant et ensuite !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s